Visiter la ville de Montauban

Petit retour en arrière sur l’histoire de Montauban. Une légende serait survenue pendant le siège de Louis XIII sur la ville de Montauban. Il existait une tension entre les huguenots et les catholiques, les forteresses qui sont contre la religion du roi sont assiégées, et donc, Montauban n’y manqua pas à l’appel. En 1621, Louis XIII se rend au château de Piquecos et il s’avançe vers la ville. Sauf que pendant quatre mois, et d’échec en échec, le roi décide alors de tirer quatre cent coups de canons en même temps. Mais apparemment, ces coups n’ont fait que fortifier la résistance de Montauban.

Certaines interprétations ont été faites à propos de cette légende. Certains disent que les montalbanais faisaient la fête pendant que 400 boulets leur arrivaient dessus. Cette partie amorce
l’expression de «faire les 400 coups». D’autres pensent qu’après les 400 coups, les habitants, qui étaient alors en manque de métal, ont utilisé du sucre teint en noir et empilé les uns sur les autres et que le roi, voyant ça, se serait désisté. Mais ces interprétations ne sont pas fondées, car Louis XIII n’avait pas 400 canons dans son matériel militaire.

Montauban, une commune remplie de vieux bâtiments

Deux édifices catholiques se sont implantés dans la ville: l’église Saint-Jacques tout d’abord, date du XIIIème siècle et porte encore les marques des boulets que le roi a lancé contre la ville. Elle n’est devenue catholique qu’après les guerres de religion, pendant l’apogée du catholicisme. La deuxième, la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption a été construite du XVIIème au XVIIIème siècle. L’édification de la cathédrale est possible à partir de la révocation de l’Édit de Nantes et du fait que la ville est devenue catholique en 1629. Elle fut d’ailleurs ordonnée par le roi Louis XIV pour montrer sa puissance royale ainsi que sa religion dans une ville protestante.

Autre bâtiment rempli d’histoire à Montauban

Le Pont Vieux, construit entre 1304 et 1335 pour protéger les habitants des actions des abbés de Montauriol ainsi que des féodaux. Le comte de Toulouse a donné sa protection ainsi qu’une charte qui stipule que les habitants peuvent fonder un pont au-dessus du Tarn. Le coût est élevé pour la ville mais Philippe le Bel leur donnera une promotion en échange d’une possession exclusive d’une des tours du pont. L’argent est aussi venu dans les bourses avec la taxe sur les étrangers qui traversent la ville.

Visiter et découvrir la culture montalbanaise

Le musée Ingres s’est installé dans l’ancien hôtel de ville construit en 1664 sur les restes de la propriété du Prince Noir pendant la Guerre de Cent Ans. Le musée possède des oeuvres de Jean-
Auguste-Dominique Ingres, grand peintre du XIXème siècle et natif de la ville de Montauban. Il donna à la ville une grande partie de ses collections. De plus, il a caché la Joconde pendant la Seconde Guerre Mondiale ainsi que des oeuvres d’Antoine Bourdelle. « Alors… Chantons ! » est un festival qui se passe à Montauban depuis 1986 grâce à l’association Chants Libres, et se déroule tous les ans pendant la semaine de l’Ascension. Le festival reçoit des invités d’honneur mais aussi de jeunes artistes sélectionnés et dont des prix leur sont attribués pour les aider dans le monde cruel de la musique !

En savoir plus sur la situation du logement à Montauban

Si après cette histoire, vous désirez venir vous installer à Montauban ou venir la visiter, sachez qu’il y a près de 29 000 logements dans la commune tarn-et-garonnaise et 3000 encore disponibles à la vente ou en location. Selon le quartier de Montauban, le prix de l’immobilier au m2 pour une vente peut varier du simple au double. Par exemple, dans le quartier de Montauban Villebourbon, le prix moyen au m2 est de 950 euros/m2 alors que dans le quartier Pays Bas ou à Saint Martial, le prix peut atteindre les 2000 euros par mètre carré. Tous types de biens et tous quartiers confondus, le prix de l’immobilier moyen à Montauban est de 1475 euros le m2. Au niveau des locations montalbanaises, le mètre carré se négocie autour des 8 euros en moyenne. Soit vous pourrez facilement louer un studio d’une superficie de 35m2 pour seulement 270 euros par mois hors charges. Il est donc accessible de se trouver un logement à Montauban pour tous les types de budgets.

Tout Montauban en vidéo